SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > ACTUALITES > SOUTENEZ AVEC NOUS LES SALARIES DE GIFRER

11 décembre 2020

SOUTENEZ AVEC NOUS LES SALARIES DE GIFRER

Participez à la CAGNOTTE en ligne pour les 125 salariés de GIFRER licenciés pour Noël. Apportez avec nous votre soutien aux salariés en grève depuis le 08 /12. L’actionnaire Belge actuel félicite le personnel pour leur production soutenue de produit nécessaires aux hôpitaux et pharmacie.

Cette cagnotte leetchi a pour objectif le soutien aux salariés en grève depuis le 08 décembre 2020.

En effet après avoir intensifié le travail et la production durant toute la période de COVID 19 afin de pouvoir fournir des pharmacies et des hôpitaux, les salariés ont besoin de soutien moral et financier pour continuer leur combat et parvenir à un accord convenable face au remerciement de l’actionnaire traduit par un plan de licenciement de 125 personnes.

Les salariés ne braderont pas leur dignité. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

Chacun participe du montant qu’il souhaite.
Tous les paiements sont sécurisés.
Envie de nous aider ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous ceux qui participeront à cette initiative de soutien.

Pour en savoir plus....

L’entreprise est un leader historique de la fabrication d’antiseptiques.
c’est une marque reconnue, en particulier dans l’antisepsie et les produits de soin maternel et infantile.

Lors de la première phase de COVID, l’ARS a classé GIFRER comme entreprise fabricant des produits de première nécessité. Trois des composants de l’antiseptique officiel de l’OMS sont produits ou vendus par GIFRER : l’éthanol 90°, l’eau oxygénée stabilisée et le glycérol. Une suppression de l’outil de production de Décines priverait la France d’une capacité de production d’antiseptiques en cas d’aggravation de la pandémie.

Elle dispose d’une expertise historique dans le domaine de l’extraction végétale. De grands laboratoires pharmaceutiques ou vétérinaires français (ou multinationales) sont clients d’extraits végétaux GIFRER. Pour certains extraits il n’existe à ce jour en France aucun fabricant alternatif.

Ces clients seraient amenés à se tourner vers des extraits venant probablement de Chine ou d’Inde. Nous avons échos de grosses difficultés chez certains de ces clients pour trouver une alternative rapide sur des produits stratégiques pour eux. Un arrêt de cet atelier constituerait en outre une vraie perte de savoir faire : la fabrication des extraits ne se limite pas à l’application d’un protocole de fabrication : il y a un vrai savoir faire à acquérir.

GIFRER fait partie du patrimoine industriel local et français, ce qui est mis en avant à la fois par la Madame la Maire de Décines et Madame la Député de la circonscription. Décines s’est construit autour de GIFRER, qui reste son premier employeur.

Aux 125 suppressions de postes de salariés GIFRER s’ajouteraient les intérimaires et prestataires des Sociétés extérieures. Cela impacterait également les commerces locaux de Décines.

Dans le contexte sanitaire et économique actuel, comment laisser fermer un site industriel pharmaceutique existant et stratégique, alors que l’on souhaite un plan de relance économique et une relocalisation de l’industrie pharmaceutique en France, pour assurer notre souveraineté nationale ? (le sous-traitant français prévu pour la fabrication d’unidoses vient d’acheter une usine en Chine disposant de cette technologie, avec pour ambition affichée de développer cette activité de production d’unidoses !)

L’externalisation totale de la production ferait courir un grand risque à GIFRER, du fait d’une dépendance totale aux sous-traitants.

L’externalisation en Chine de la technologie de production des unidoses stériles ferait courir un grand risque à l’ensemble de cette filière pharmaceutique (risque de copie des procédés) d’où l’importance de conserver tous les sites français.

Les élus travaillent actuellement, avec un cabinet d’expertise, à un projet alternatif.
Celui-ci intègre un vrai projet industriel avec un maintien de tous les ateliers de production.

info portfolio

le soutien du SCERAO le remerciement de l'actionnaire les salariés mobilisés