SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > ACTUALITES > Vie des Sections > 75 ans de Service Public de l’Energie et quel avenir ?

6 mars 2021

75 ans de Service Public de l’Energie et quel avenir ?

Le 8 Avril 2021 sera le jour des 75 ans de service public de l’énergie mais pour combien de temps encore ? L’avenir d’EDF reste incertain. Le DSC CFDT d’EDF s’adresse aux salariés.

Lettre du DSC EDF CFDT, Laurent Charletoux aux salariés d’EDF

Bonjour,
Nous sommes à la veille des 75 ans de la création du service public de l’énergie.
Le 8 avril 1946, c’est par la création des trois entreprises Electricité de France (EDF), Gaz de France (GDF), et des charbonnages de France qu’est né le Service Public de l’Energie.

Ces derniers jours entretiennent encore le flou sur l’avenir d’EDF et l’aboutissement d’un accord entre Bruxelles et l’Etat français !

Ce qui est certain, c’est le peu d’intérêt que montrent nos dirigeants sur l’avenir du service public !

A commencer par la Direction d’EDF qui ne voit que son intérêt pour la gouvernance d’un groupe « soit disant » intégré dont elle est prête à désintégrer toutes les composantes, notamment celles d’EDF SA. Et cela en échange d’une opération financière dont elle espère obtenir du cash pour être le premier énergéticien mondial… Est-ce cela la mission première d’EDF ? Nous ne le pensons pas !

La Direction est-elle crédule ou ambitieuse à ce point pour croire que le cash sera la condition suffisante pour être leader mondial ?

La Direction se pose-t-elle réellement la question d’assurer une fourniture d’électricité sûre, compétitive et au même prix pour tous les citoyens sur le territoire national comme pour ceux des outre-mer ?

Je vous laisse vous faire votre propre avis…
Et que dire du Président de la République qui envoie son gouvernement tenter d’expliquer le bien fondé d’Hercule sans qu’il ne soit capable d’apporter des éléments de réponse sur des questions comme :
-  Demain quelle complémentarité entre le nucléaire et l’hydraulique s’il y a séparation ?
-  Quel financement pour les futurs EPR2 ?
-  Quelle garantie de la péréquation tarifaire à terme ?
-  Le maintien ou non d’une gouvernance unique d’EDF dans le cadre du projet HERCULE…

Ne soyons pas dupes ! La réalité est que ce gouvernement et son Président ne veulent surtout pas imposer le modèle intégré de service public de l’électricité à la française, afin de préserver les propres intérêts d’Emmanuel MACRON qui doit prendre la Présidence de l’union européenne en 2022 ! Voilà le deal politicien qui est sur la table, et qui entrainera des conséquences considérables déjà largement développées par les différentes organisations syndicales sur les conditions de fourniture d’électricité et le devenir d’EDF.

Voilà pourquoi je ferai grève le 8 avril et vous invite à en faire autant (en posant a minima 1h de grève) afin de rappeler à nos dirigeants ce qu’est le service public de l’électricité depuis 75 ans. Nous l’avons dit et écrit, il existe d’autres solutions pour répondre au problème de financement des projets d’EDF et à la sécurisation des concessions hydrauliques, mais il y a des valeurs qui ne doivent pas être négociables : celles du service public de l’électricité que l’on doit à tous les citoyens !

lecture audio de la lettre :

https://drive.google.com/file/d/10-...