SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > TOUR D’HORIZON > Une vérité qui dérange

6 novembre 2006

Une vérité qui dérange

Ancien "futur Président des Etats unis" se définit-il lui même... Mais cela ne le fait pas rire !

Faut-il aller voir ce documentaire ?
Certains seront tentés de répondre : NON ! Bien sûr, cet homme utilise sa notoriété pour faire sa promotion et donc au passage gagner de l’argent ! Beaucoup d’argent ! Il paraît que ce film commence à remporter un vrai beau succès dans le monde entier et particulièrement en France.
Devons-nous condamner ce documentaire parce que l’auteur est "Etasuniens" ? C’est vrai que ces gens font du "buisness" avec tout ! Même avec la mort de la planète. Mickael MOORE est passé maître en la matière mais dans un genre différent.

Question "buisness", plutôt bien fait ce film ! Le bougre est bien informé et pour cause.
le film décrit comment Al Gore a repris les travaux d’un des premiers spécialistes dénonçant sur les dangers qui nous guettent si nous poursuivons à ce rythme.
J’ai bien relevé une ou deux inexactitudes ou pour être plus précis, des simplifications. Le réchauffement n’est pas directement responsable de la mort des corraux ! C’est l’absorption du CO2 en excès par les océans qui acidifie l’eau. Et ces petites bêtes (les coraux) sont très fragiles. Une légère modification du pH, dans notre cas, en dessous de 7 et c’est la mort, à plus ou moins brève échéance.

C’est un détail, car on arrive à la même conclusion. La majorité des massifs corraliens du monde est en train de disparaître.
C’est un film de vulgarisation, alors de toute façon cela revient au même. Il y a trop de CO2 ! Cela ne fait aucun doute. Et la démonstration est implacable ! Elle fait même froid dans le dos. Les images d’archives sont sans appel. Les glaciers fondent à un rythme effréné. Tiens... Il n’a pas parlé des Suisses qui ont couvert d’un immense plastic, l’un de leurs glaciers, pour éviter qu’il ne fonde trop...

C’est vrai, c’est incomplet ! Mais je voyais bien dans la salle, il ne fallait pas être plus technique, mes enfants (un peu plus de 12 ans) étaient à la limite de la compréhension, des adultes auraient peut-être été à la limite du septiscisme. Question d’une étudiante en CHINE lors d’une conférence :
- "D’après vous, que pouvons-nous faire, nous, petits terriens à notre modeste niveau pour changer l’équation" ?
- Al gore : La réponse est politique. Si les politiques ne sentent pas un intéret de leurs concitoyens pour cette question, ils ne la traiteront pas et s’en détourneront ! Pour modifier la donne, inquiétez-vous du danger pour que les politiques s’en emparent. Que des décisions politiques mondiales soient prises !

J’en arrive à ma conclusion.
Faut-il aller voir ce film ? OUI ! Al gore est peut être un rigolo, un charlatant, un homme d’affaires avisé, (j’en doute), mais nous devons nous inquiéter du danger, pour que nos politiques s’en inquiètent et prennent les décisions qui s’imposent.
Allons voir ce documentaire.
Si c’est une chance (très mince de provoquer un changement) nous devons la saisir. Un billet de cinéma cela n’est pas cher payé. Il est plus que temps. Alors on s’en fiche, dans les poches de qui cela va atterrir.

info portfolio

Al gore