SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Un site ferme, ses compétences s’envolent... quel gâchis (...)

mai 2005

Un site ferme, ses compétences s’envolent... quel gâchis !!!

La société Archemis, issue du Centre de Recherche et Développement de procédés de Rhône Poulenc, filiale 100% Aventis, a été créée afin d’être à cour terme (4 ans) « externalisée », en clair vendue. Suite au rachat en août 2004, d’AVENTIS par SANOFI, en décembre dernier, le n° 2 du groupe a visité l’entreprise promettant que dans les 3 mois une réponse serait donnée au personnel déjà dans l’attente d’un véritable projet pour l ’entreprise depuis 4 ans.

Toutes les déclarations faites dans la presse par Jean-François DEHECQ (SANOFI) au lendemain de l’OPA se sont voulues socialement rassurantes, aucune fermeture de site et aucune suppression d’emplois.
Depuis quelques années, la direction locale avait entamé avec les institutions et les politiques telles que la Région, le Département, la Chambre de Commerce, la Commune, des discussions jugées trop molles par la section CFDT.
Le 18 Mars, à l’occasion du comité d’entreprise extraordinaire et d’une rencontre avec le personnel, la décision est annoncée :

- Le site ferme,
- 100% du personnel reclassé au sein du groupe SANOFI - AVENTIS, les personnes les plus âgées seront inscrites dans un plan de cessation anticipée d’activité .
- Un bâtiment sera construit sur le site de Neuville (distant de 27 km) pour accueillir une partie du personnel.

Cette décision engendrera des problèmes dans de nombreuses familles. La section CFDT, majoritaire à 52 %, a rappelé à la direction locale que sa priorité reste et restera l’EMPLOI avec des solutions acceptables et acceptées par TOUS les salariés. Elle redoublera de vigilance au quotidien, et engagera toutes les actions nécessaires en ce sens, avec l’ensemble du personnel. Elle n’hésitera pas à mettre en demeure la direction du groupe, afin que les promesses annoncées soient tenues sur le terrain.