SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > UNE NOUVELLE SECTION CFDT A SOLYVER

décembre 2004

UNE NOUVELLE SECTION CFDT A SOLYVER

Fin septembre 2004, une nouvelle Section syndicale est créée dans la société SOLYVER. Celle-ci dépend de la convention collective nationale de la « miroiterie, transformation et négoce du verre ». Elle transforme du verre plat. Elle est située dans la zone industrielle de Corbas/ St Priest.

Le début de la CFDT chez SOLYVER vient de deux salariés qui ont adhéré au cours de l’année 2002. Ils ont des mandats d’élus « délégation unique ». En 2004, un militant s’est mis en avant pour devenir Délégué syndical. Une rencontre avec le syndicat a été organisée. Elle a permis de fixer les attentes, et du syndicat et du militant. Pour le syndicat, elles se résument principalement par le lien avec le militant et le développement du nombre d’adhérents au sein de l’entreprise. Elle a aussi permis de vérifier les besoins de formation syndicale des militants.

Au bout de quelques mois de fonctionnement, quels enseignements en tirer ?

D’abord, le lien ne dépend que de la volonté des personnes puisque dès le début de sa mission, un échange entre le nouveau délégué syndical et le syndicat s’est organisé, notamment pour préparer la Négociation Annuelle Obligatoire. Ces rencontres permettent d’aider les militants et de cette manière, ils sont plus sereins pour négocier.
D’autre part cette implantation nouvelle nous permet de constater que dans cette entreprise, des problèmes se font jour. Ce n’est pas nouveau !

Les entreprises changent d’attitude dès lors qu’un syndicat s’implante. Tant qu’il n’y pas de délégué syndical, l’entreprise gère les Institutions représentatives du Personnel avec des élus non syndiqués. Dès lors qu’une bannière syndicale sort de la clandestinité, c’est le début de la guerre. Il faut expliquer que les relations ne changent pas et que l’entreprise peut aussi y trouver son intérêt.

Le travail ne fait que commencer et nous souhaitons longue vie à la section SOLVER.