SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > ACTUALITES > Vie des Sections > Tous au rassemblement pour l’emploi à VENINOV

6 novembre 2011

Tous au rassemblement pour l’emploi à VENINOV

Mardi 8 novembre
11 heures
A Véninov. 2, rue Eugène Maréchal. Vénissieux

Troisième mois d’occupation de l’usine pour sauver les emplois.

Une société pillée, vidée de sa richesse par des propriétaires successifs, par des requins de la finance.

Des travailleurs qui se battent pour leur emploi. Pour ne pas pointer au pôle emploi

L’audience du Tribunal de Nanterre du 25 octobre où nous nous sommes rendus, 20 personnes en délégation, n’a pas statué sur la légalité des « ar-rangements financiers entre amis » de Gordon Brothers et des anciens ac-tionnaires.
C’est pourtant ce que nous attendions tous pour la reprise de l’activité avec le redémarrage de la production.
Le tribunal a renvoyé l’audience à ce mardi 8 novembre.

Qui veut gagner du temps ?

Plus que jamais nous exigeons de la puissance publique qu’elle mette ses actes en correspondance aves ses paroles.
Si la priorité du gouvernement et de ses représentants est l’emploi, qu’il prenne ses responsabilités. Qu’il fasse condamner le groupe spéculatif Gordon Brothers.
Le groupe Alkor-Vénilia a cédé, pour un euro symbolique 6 hectares de terrain dans Vénissieux, le nom, les brevets, les machines et le stock à un vautour, le « fond de liquidation » Gordon Brothers dont le but est de faire de l’argent, pas de relancer les entreprises. Un scandale !
Cette situation, à Véninov comme dans toutes les entreprises touchées par des mesures de suppressions de postes, est une nouvelle fois la démons-tration que les travailleurs et leurs organisations syndicales doivent avoir les moyens légaux de contrôler ce qui se passe dans les entreprises, de com-prendre les mauvais coups qui se préparent parfois des années à l’avance, de savoir tout ce qui est versé aux actionnaires et tout ce qui leur sert à la spéculation financière. Tout doit être transparent. Ils doivent savoir où va l’argent de leur travail. Les organisations syndicales doivent avoir, par les comités d’entreprises, un droit de veto sur les décisions prises en secret dans les conseils d’administration.

info portfolio

Magasin de stockage

titre documents joints