SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > ACTUALITES > Vie des Sections > Témoignage de la section CFDT Sanofi Pasteur Marcy pour l’AG SCERAO (...)

19 avril 2007

Témoignage de la section CFDT Sanofi Pasteur Marcy pour l’AG SCERAO du 1/03

Sanofi pasteur est la division vaccins du groupe sanofi aventis (ex- Institut Mérieux, Pasteur-Mérieux SV, aventis-pasteur). Le site de Marcy L’Etoile, situé à 15 km à l’ouest de Lyon, est un très gros site avec tout l’éventail des métiers du vaccin (RetD, Production, Répartition, Conditionnement), 2700 salariés CDI dans plus de 80 bâtiments.

La CFDT y est historiquement fortement implantée avec un taux de sympathie élevé ainsi qu’en témoignent les excellents résultats aux élections de manière récurrente, mais ceci ne s’est jamais traduit en nombre d’adhérents, le taux de syndicalisation étant resté relativement faible en proportion.
L’équipe CFDT jouissait pourtant d’une image positive grâce à un discours cohérent, reflet exact des aspirations des salariés.

Ces deux dernières années, la section s’est développée à vitesse grand V : en 2005 et 2006 c’est la section qui a fait le plus d’adhérents au Scerao (20 adhérents et plus chaque année), et il est déjà acquis que le cru 2007 sera encore plus fort. Ce développement est le résultat de plusieurs années d’un travail d’équipe, fondé sur un maître mot : l’action de TERRAIN.

La section n’a jamais abordé dans ses réunions le thème « développement-syndicalisation », et n’a jamais eu de plan de développement : pour nous, se fixer un objectif en nombre d’adhérents c’est prendre le problème à l’envers. Les adhésions ne peuvent être le fruit que d’une action syndicale juste et efficace, et non pas un objectif en soi.

Tout a commencé en 1999/2000 : quelques jeunes ont rejoint la section sur la base de convictions personnelles fortes, avec l’envie de rénover l’image du syndicalisme. A l’issue d’une formation DP de qualité qui a mis l’accent sur la nécessité de rencontrer les salariés sur leur lieu de travail, ils ont réussi à convaincre les plus anciens de relancer les tournées des DP dans les labos, les ateliers. Naturellement, progressivement, un lien plus fort s’est instauré avec les salariés. « Première série d’adhésions, pas encore au niveau actuel ».

Le deuxième élément déclencheur fut un mouvement de grève réussi en mars 2005, avec une très forte mobilisation des salariés, autour d’une CFDT qui a été le moteur et qui a su faire aboutir les revendications des salariés (salaires, conditions de travail) : la CFDT avait fait la preuve de son efficacité, et depuis c’est une vague massive d’adhérents qui se confirme d’année en année.

La CFDT a remis le rapport de force de son côté et depuis, la CFDT obtient de grandes avancées sociales sur des revendications qu’elle défend depuis de longues années (RTT, classifications, salaires…). Nous n’oublions jamais de communiquer largement sur toutes ces avancées (tracts clairs, concis et attrayants, assemblées générales) non sans avoir pris soin d’informer préalablement nos adhérent(e)s tout au long des négociations, et après les avoir consultés pour définir la position de la CFDT.

Certain(e)s parmi nous se révèlent très efficaces pour concrétiser par des adhésions le travail quotidien de toute l’équipe. D’autres se révèlent d’excellents avocats quand il s’agit de défendre efficacement auprès de la Direction des situations individuelles difficiles, et ça finit toujours par se savoir.

« Au final, l’équipe CFDT a su conserver l’héritage d’un discours CFDT sérieux et reconnu, et y a ajouté une âme de « mercenaires » de la proximité. LE TERRAIN, LE TERRAIN…
 »