SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Situation de l’entreprise Rhodia

décembre 2003

Situation de l’entreprise Rhodia

Depuis plusieurs semaines, l’entreprise Rhodia a fait l’annonce d’un plan visant à rétablir la situation financière de l’entreprise.

Ce plan est divisé en trois volets :
Simplification de l’organisation par la réduction du nombre d’entreprises opérationnelles (de 17 à 9).
_Plan de réduction des frais fixes dans les fonctions supports de 165 Million d’Euros dans le monde.
Plan de vente d’actifs pour un montant de 700 Millions d’Euros.

Dès l’annonce de ce plan, la CFDT s’est exprimée vivement quant à sont impact sur l’emploi.
Lors du Comité Européen du 20 novembre20003, la délégation de la CFDT a voté contre la réorganisation des fonctions en Europe. Une action intersyndciale a été » décidée au niveau européen avec des engagements divers selon les réalités des pays.

Le détail des différents plans n’est pas connu puisque se déroulent en ce moment les réunions du Comité Européen d’entreprise, les réunions du Comité de Groupe, et les comités des différents établissments.
Le calendrier des prochaines réunions est :
10 décembre 2003 : Réunion du Comité de Groupe France lors duquel seront annoncées les mesures prises en France.
23 janvier 2004 : Réunion du C.E.E. avec rapport d’expertise sur le plan de la direction et consultation sur la suppression des emplois.
Le plan de réduction des frais fixes prévoit la suppression de 728 emplois. La perte d’emplois issue des cessions n’est pas connue.
La situation financière de Rhodia est suspendue à la décision des 3 principales banques participant au « tour de table » permettant de la fiancer. Au vu de cette situation la direction aura la tentation de vendre « les bijoux de famille » pour tenter de trouver des liquidités.
Ce serait une hérésie du point de vue de politique industrielle.

Sur notre syndicat 13 sites Rhodia sont potentiellement impactées. A ce jour n’ayant aucune précision sur les sites concernés, le couperet peut tomber sur n’importe lequel d’entre eux.

L’action européenne décidée le 20 novembre sera déclinée au niveau du syndicat. D’ores et déjà les sites Rhodia se sont réunis pour décider des modalités d’action pour le 10 décembre.
Le syndicat sera présent lors de la manifestation.