SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Salaires chez Rhodia : ceinture !

septembre 2004

Salaires chez Rhodia : ceinture !

La négociation sur les salaires au niveau du groupe Rhodia n’a pas abouti. Aucune organisation syndicale ne signe le texte proposé à la date par la direction. Celle-ci annonce qu’elle appliquera les mesures unilatérales suivantes : pas d’augmentation générale !
des budgets d’augmentations individuelles variables en fonction des salaires : Pour les cadres au forfait : 2,30%. Pour les non cadres : 0,92% de la masse salariale pour la tranche de salaires la plus basse, 1,04% pour la tranche intermédiaire, et 1,22% pour la tranche la plus haute ! Donc, à Rhodia, moins tu gagnes, plus on se moque de toi !!!

Des primes exceptionnelles en cas d’atteinte de l’engagement en excédent brut d’exploitation semestriel : 10% du salaire de base.
Une revalorisation des primes de vacances de 2%.

Pour la CFDT ces mesures unilatérales sont injustes et inéquitables. Mais pour nous le dossier n’est pas clos ! De nouvelles négociations doivent se tenir dès la rentrée de septembre, sans quoi des actions seront menées sur le terrain.

La direction générale se félicite des résultats économiques du 2ème trimestre. Mais pour la CFDT ces résultats montrent que les efforts des salariés et les bénéfices de la reprise sont engloutis par les frais financiers : les banquiers vampirisent le groupe. Les investissements sont sacrifiés. Les plans sociaux vont handicaper durablement les capacités du groupe à se redresser.

La CFDT du groupe demande :
la révision des plans de restructuration prévus dans les fonctions d’appuis, l’HSE, et l’industriel !
- la renégociation des conditions de prêts avec les banques.
- La reprise des investissements.
Une politique salariale juste et équitable