SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > SCERAO CFDT au pays caladois

octobre 2002

SCERAO CFDT au pays caladois

Sur le territoire de Villefranche sur Saône, le SCERAO CFDT a 6 sections syndicales et des adhérents isolés dans autant d’entreprises. Parmi ces 6 sections, 4 ont moins de 2 ans. Cette situation a été favorisée par une bonne coopération entre le syndicat et l’UL de Villefranche.

L’UL a depuis 3 ans, mis en place un plan de développement qui permet le financement d’un militant, Marc DELIGANT. Cette situation assure une présence CFDT quasi-permanente à la bourse du travail et un appui quotidien aux équipes, très important pour les nouvelles implantations, en complémentarité, le SCERAO CFDT apporte le volet « professionnel » : suivi des négociations d’entreprises, formation BIENVENUE...
Par ailleurs, ce territoire est éloigné du siège du secteur local 4 (Vaise) et Villefranche n’est pas LYON, par conséquent, très peu de sections vont aux réunions du secteur local et le lien se fait directement entre le syndicat et Villefranche.
C’est pourquoi les responsables de l’UL ont souhaité rencontrer le syndicat pour faire un bilan du fonctionnement actuel des sections et l’améliorer .
Bernard BOCHET, jeune pré retraité de ASTRA PLASTIC (l’une de nos sections) qui s’implique de plus en plus dans l’UL, s’est proposé pour assurer le suivi des sections caladoises. Il continuera de participer aux réunions du SL4 et y fera le lien avec ces sections.
Pour commencer, il fera le tour des sections en profitant de la campagne prud’homale (diffusion des tracts). Lors de cette tournée des sections, il en profitera pour faire le point sur leurs pratiques syndicales à l’aide du questionnaire fait par la commission développement du syndicat.
Bernard organisera deux réunions des sections chaque année à l’UL.
Les formations BIENVENUE continueront d’être organisées à l’UL par le SCERAO CFDT ( 1 par an).
Le syndicat transmettra régulièrement le fichier des adhérents.
Le soutien du SCERAO CFDT pourrait se traduire par sa participation au tirage du nouveau journal de l’UL. La faisabilité financière reste à vérifier.
Force est de constater, une fois de plus que notre efficacité est améliorée lorsque le territoire et le professionnel coopèrent.