SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > SANOFI PASTEUR : UNE GREVE REUSSIE

mai 2005

SANOFI PASTEUR : UNE GREVE REUSSIE

Entre le 4 et le 11 mars dernier les salariés de Sanofi Pasteur ont répondu à l’appel d’une intersyndicale CFDT, FO, CFTC, CGT suite à l’échec de négociations pour les 2 motifs suivants.

- Amélioration des conditions de travail : Stress, sous-effectifs, maladies professionnelles liées aux tâches répétitives, manque de respect aux salariés, ont créé une ambiance explosive notamment en production.

- Revalorisation des salaires : suite à des résultats économiques en baisse pour la France, les salariés perdent l’équivalent d’1 mois et demi de salaire sur leurs primes ! Dur à avaler, alors que les résultats mondiaux sont excellents, et que les résultats France sont « plombés » par une répartition douteuse des coûts entre les filiales.

Dur enfin quand on se bat depuis des années pour une revalorisation des salaires (les plus bas du groupe) au détriment des primes (les plus fortes du groupe).

La mobilisation a été sans précédent : 1200 salariés sur 2300 à Marcy L’Etoile (région lyonnaise), 350 salariés sur 950 à Val de Reuil (Normandie) et 50 sur 600 au siège à Lyon, dans une ambiance festive.

Résultat : augmentation de salaire pour tous (minimum 700 euros annuels), intégration du 13ème mois dans les salaires mensuels, et démarrage de négociations sur les conditions de travail, secteur par secteur, avec la perspective de créations d’emplois. Pour la CFDT, la réussite est totale : au-delà des avancées, le rapport de force évolue, le personnel a pris conscience du poids du collectif, et de nouveaux adhérents arrivent.

Les clefs du succès : unité syndicale, clarté et objectivité du discours syndical, une action déterminée mais réfléchie, sans débordement, bien médiatisée.

La grogne monte, elle est justifiée, la CFDT ne doit pas avoir peur de l’accompagner.