SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Risques Industriels : un enjeu pour le syndicalisme

novembre 2002

Risques Industriels : un enjeu pour le syndicalisme

Un peu plus d’un an après la catastrophe de l’usine AZF à Toulouse le syndicalisme doit savoir tirer les leçons de son action, pour ne plus jamais voir ça. Lutter pour toujours plus de transparence et pour une maîtrise des risques par la prévention, telles doivent être les priorités de la CFDT. Depuis un an le SCERAO - CFDT, en lien avec la FCE, l’URI Rhône-Alpes et la confédération agit dans ce sens. L’automne propose de grands rendez-vous aux équipes CFDT, il ne faudra pas les rater.

Dès le mois d’octobre 2001, quelques semaines après Toulouse, le SCERAO - CFDT mettait en place un groupe de travail sur les risques industriels. Après 10 mois de travail il a pu proposer à l’ensemble de ses équipes une journée de formation/action dans l’objectif de mieux les préparer à agir dans l’entreprise pour la prévention des risques industriels. Le 18 octobre 2002 à Feyzin les militants des sites SEVESO 2 ont travaillé sur l’organisation d’un CHSCT, l’analyse d’une étude de danger, la lecture d’une Fiche de Données de Sécurité. Ils ont aussi appris à réagir en cas d’accident en lien avec leur syndicat et ils ont vu combien la manipulation des produits dangereux est un élément essentiel de la maîtrise des risques. Ils ont fini la journée en étant un peu plus forts pour agir syndicalement dans leur entreprise.

Le SECRAO - CFDT agit et continuera d’agir en soutien de ses équipes, comme il le fait avec les camarades de SNF Floerger qui rencontrent bien des difficultés pour faire entendre la voix de la transparence, alors qu’elle est un vecteur d’une meilleure maîtrise des risques et, par conséquent, d’une meilleure acceptation par les populations.
En parallèle le SCERAO - CFDT a intégré le groupe de travail de l’URI Rhône-Alpes CFDT pour agir envers les élus et les décideurs français. Le 4 pages diffusé lors de la table ronde de décembre 2001 a eu un impact certain parce qu’il était complet et transverse. D’ailleurs bon nombre de revendications se retrouvaient dans le projet de loi proposé par Yves Cochet, alors ministre de l’environnement. Ce groupe de travail régional va maintenant reprendre tous ces éléments pour bâtir une adresse aux élus afin de les convaincre un à un de la pertinence de nos positionnements.

Ces longs mois ont vu la FCE-CFDT s’engager et conclure un accord d’importance dans la branche des Industries Chimiques. Cet accord va permettre de placer l’appel à la sous-traitance sous contrôle d’une instance indépendante. C’est une avancée certaine que les équipes doivent traduire en actes par des négociations d’entreprises. Dans cette optique le SCERAO - CFDT réunira ses 55 sections de la chimie en Comité Territorial de Branche le 18 novembre prochain à Condrieu (Rhône).

Enfin un autre rendez-vous important aura lieu en cette fin d’année. La confédération CFDT organise, dans le cadre du salon POLLUTEC à Eurexpo, un colloque le 28 novembre 2002. 200 militants et adhérents CFDT sont attendus pour écouter et débattre sur le thème des risques industriels.

La maîtrise des risques industriels est essentielle à l’avenir de nos industries. Par son action la CFDT peut et doit aider à leur pérennité, alors tous à nos agendas pour réserver les bonnes dates.