SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > EMPLOI > Temps de travail > Pas question de déroger à la durée légale des 35 heures !!!

14 décembre 2007

Pas question de déroger à la durée légale des 35 heures !!!

La CFDT a vivement critiqué cette loi et notamment la mesure concernant les heures supplémentaires.

Les dispositions relatives aux heures supplémentaires qui peuvent paraître séduisantes pour certains salariés représentent un coût de plusieurs milliards d’euros, coût supporté par l’ensemble de la collectivité. Elles vont accroître les inégalités et ne garantissent pas de retombées positives pour l’emploi.

Les entreprises qui n’avaient pas négocié d’accords et qui se sont contentées de payer des heures supplémentaires de la 35ème heure à la 39ème heure se voient ainsi gratifiées d’allègements qui « tombent du ciel », alors que les entreprises qui avaient joué le jeu de la négociation collective pourraient se voir « entravées » par leurs accords.

Une partie des salariés va bénéficier d’une augmentation du pouvoir d’achat. En revanche, ce ne sera pas le cas pour la majorité d’entre eux, l’activité de leur entreprise ne permettant pas la réalisation d’heures supplémentaires.

De plus pour les bénéficiaires, les dispositions sont inégalitaires notamment entre les temps pleins, les temps partiels et les salariés au forfait journalier. La réduction d’impôt sur le revenu ne bénéficiera pas aux salariés non imposables.

Les conséquences en matière d’organisation du travail sont ignorées. La dénonciation des accords existants, la désorganisation et la remise en cause de la qualité du travail sont autant de risques prévisibles.

Notre syndicat annonce que ses délégués syndicaux ne doivent en aucun négocier des accords visant à la remise en cause de la réduction du temps de travail.

titre documents joints