SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > PSP à bioMérieux MARCY L’ETOILE

décembre 2003

PSP à bioMérieux MARCY L’ETOILE

P.S.P..... Vous connaissez bien sûr ! Non ? Malgré les articles déjà parus sur ce sujet dans la chouette publication du syndicat ? Alors j’en profite pour vous faire un rappel et vous dire comment nous venons de vivre l’expérience P.S.P. à bioMérieux.

P.S.P. veut dire « Pratiques Syndicales Participatives ». C’est une formation « à la carte » inventée par le syndicat, dans les lendemains moroses de l’affaire Michelin : accord R.T.T. imposé, fracture de la section, ceux qui restent ne se sentent pas bien,... il faut reconstruire.
A bioMérieux, nous avons connu les mêmes choses : accord d’entreprise R.T.T. négocié contre l’avis d’une petite partie des militants C.F.D.T., accord largement majoritaire des salariés suite à un référendum. La partie minoritaire de la section part à la C.G.T. pour certains. Ceux qui restent se retrouvent un peu seuls bien que soulagés d’avoir perdu des militants oppositionnels notoires. Mais il faut reconstruire la section, se développer,... et ce n’est pas facile, surtout quand on vient de perdre les élections.

Le syndicat appelé à l’aide propose cette formation. Elle se fait sur 2 jours séparés de quelques temps. Dans notre petite section, les adhérents ne se connaissent pas. Il y a ceux qui sont de nuit, d’autres en horaires décalés, d’autres surchargés de travail, des cadres aux horaires un peu fous et en plus, l’un est sur un site à Vénissieux mais rattaché à notre site siège !!! Pourtant nous arrivons à mobiliser une grande partie de la section le premier jour. Au programme : rappels sur la C.F.D.T., positionnement de la section, problèmes rencontrés... Le deuxième jour, un mois plus tard, mobilise autant de personnes (bien que pas tout à fait les mêmes). On rentre dans le concret : analyse précise de la section dans l’entreprise, mise en place d’un plan d’action avec les trucs et astuces pour se développer...
Chacun est reparti gonflé, avec l’envie d’aller plus loin, de faire des adhérents, de devenir un peu plus militants. On passe de la distribution de 1 tract tous les 4 mois à 1 tract par mois. On met en place une permanence hebdomadaire... Ca va marcher...

En conclusion, tous ont accepté de se revoir _ journée supplémentaire pour faire le point sur les actions. Même la direction a accepté de rajouter cette _ journée à notre congés formation initial... Plus rien ne va pouvoir nous arrêter !