SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > ORGANISATION SCERAO > Le développement au coeur

13 mars 2007

Le développement au coeur

Le SCERAO CFDT a choisi de centrer son Assemblée Générale de sections sur la syndicalisation.

Trois sections du scerao ont témoigné de leur expérience :

  • Sanofi Pasteur Marcy, pharmacie, 3000 personnes.
  • Rhône Gaz, pétrole, 35 salariés, section créée lors des 35 h.
  • Michelin, caoutchouc, 1000 salariés, section coupée en deux lors des 35 h.

Dans des contextes très différents, les pratiques qui produisent du développement se rejoignent.

 Pas la peine de parler de syndicalisation si le boulot syndical n’est pas fait.

Les enseignements sont clairs. Il faut attirer les salariés tout en « soignant » nos adhérents.
Les adhérents doivent vraiment se sentir "privilégiés" par la CFDT.

  • Information spécifiques : comptes rendus des réunions CFDT, des réunions de négociation dans l’entreprise, dans la branche...
  • implication dans toutes les négociations, de la construciton des revendications à la décision de signer ou non l’accord final
  • sollicitations systématiques : remonter d’information sur le fonctionnement de leur secteur, participation à l’élaboration d’un tract, repérer les salariés proches de la CFDT...
  • soutien et conseil, accès au réseau CFDT : mandatés CFDT dans les institutions (CPAM, URSSAF, FONGECIF, ...).

Attirer de nouveaux salariés vers la CFDT est alors beaucoup plus facile

  • "tu vois tous les avantages que tu aurais à être adhérent..."
  • "je vais prendre en charge ta demande, tu verras ainsi de quoi la CFDT est capable... ensuite, tu prendras tes responsabilités en choisissant de nous rejoindre ou pas. La section sera encore plus forte si tu la rejoins !"

 A Sanofi, chaque délégué passe 1 h sur le terrain pour 1 h en réunion

Et pourtant, il a fallu 2 ans avant que les adhésions arrivent à flot.

L’adhésion est un phénomène lent, elle passe forcément par le contact direct avec les salariés.
A Rhône Gaz, le Délégué Syndical travaille au poste de garde et rencontre ainsi tous les salariés.
A Michelin, tournées d’ateliers et de service et informations finissent par payer : les adhésions décollent et pour la première fois, 2 femmes sur les listes de candidats aux élections des représentants du personnel.

Utilité de la CFDT, confiance en l’équipe, les salariés en veulent des preuves. Ensuite, la proposition d’adhésion devient une formalité.
Dernier ingrédient, le plaisir : construire ensemble, voir de nouveaux salariés nous rejoindre.

La démarche fédérale promeut de telles pratiques et propose des outils et formations adéquats.

 Mais rien ne vaut l’expression de situations vécues pour démontrer que ça marche !