SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Le Développement Durable : Un état d’esprit

septembre 2003

Le Développement Durable : Un état d’esprit

Nous avons eu plusieurs fois l’occasion de parler de Développement Durable. Ce concept est largement repris dans le grand public, parfois un peu à tort et à travers. Pourtant, le développement durable est passé de la vue théorique à une représentation plus pratique.
Pour que cette idée ait vraiment un sens, elle doit devenir un état d’esprit, un réflexe dans la vie de chaque jour. L’assemblée générale du 26 juin était une nouvelle opportunité pour cela.

Après un rappel sur les grandes étapes sur le sujet pendant les 40 dernières années, aboutissant au sommet mondial de Johannesbourg de 2002, nous avons revu la définition du Développement Durable : “répondre aux besoins du présent sans compromettre les possibilités des générations à venir de satisfaire les leurs” et les différentes façons d’appréhender ce thème : 21 entrées, 6 principes d’action, 2 enjeux stratégiques.
La CFDT est engagée sur plusieurs points qui touchent directement au D.D. : Améliorer l’hygiène et la sécurité des lieux de travail ; Développer une culture de sûreté dans les installations à risques ; Choisir une société plus solidaire. Les branches de la FCE sont particulièrement concernées par le développement durable : Risques chimiques, Risques environnementaux (pollutions), Risques industriels, Potentiel de découvertes et de progrès, Croissance rapide, Intérêt social (médicaments, carburants,...), Inégalités entre filières ou régions, Répartition inégale des richesses créées,...Autant de points où nous pouvons intervenir dans nos actions, au sein de nos entreprises, la FCE-CFDT ayant clairement exprimé ses opinions sur ceux-ci. Dans nos entreprises, nous négocions des accords et travaillons sur des documents dans ce domaine : accords éthiques, épargne salariale, prévoyance collective, santé au travail, document unique. L’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) est un organisme qui peut être interpellé par les syndicats dans des cas difficiles.
Mais ces domaines qui sont ceux de nos entreprises se retrouvent aussi dans nos actes citoyens quotidiens. Par exemple, si les choix énergétiques de la FCE sont connus (Lutte contre le “tout nucléaire”, choix d’une politique énergétique à long terme, Fiscalité : principe du “pollueur - payeur”, Gestion patrimoniale des ressources terrestres, Recherche et développement en amont), c’est aussi dans nos choix de consommateurs que peut se retrouver la volonté d’acter pour un développement durable : choix de l’énergie d’une maison, utilisation d’appareils ménagers, habitude de consommation et de gestion des déchets... Les produits chimiques entrent aussi dans ce champ de préoccupations, dans l’entreprise ou non.
Lors de cette assemblée générale, plusieurs documents on été mis à disposition sur divers thèmes : L’entreprise, les énergies, l’environnement, l’habitat, le commerce équitable, l’alimentation, les transports, les déchets... Par petits groupe, les présents ont pu réfléchir sur la façon de présenter le développement durable dans leur entreprise pour que les salariés puissent l’appréhender de façon simple. Si l’exercice a semblé, au départ, un peu déroutant, plusieurs présentations intéressantes ont pu montré que le Développement Durable peut effectivement se concevoir dans des actions simples et devenir un état d’esprit pour chacun de nous.

La FCE CFDT a édité un CD-ROM sur ce sujet (présentation, documents adresses,...). Disponible dans chaque section, il peut également être renvoyé si nécessaire.