SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Le CTB (Comité Territorial de Branche) Papier Carton s’est réuni le (...)

1er février 2005

Le CTB (Comité Territorial de Branche) Papier Carton s’est réuni le 06 janvier 2005 au SCERAO

C’était une première pour le SCERAO de réunir ses sections de la branche papier carton. En effet, ce CTB était, jusqu’à ce jour, régional. Le nombre de section (13) et l’absence de réunion au niveau régional nous ont conduit à prendre la décision de l’animer sur notre territoire.

Une seule section (SOFALY) était présente, mais la rencontre n’en a pas été pour autant moins riche en échanges et questions.
Cette section d’une TPE (très petite entreprise) est en période d’élection, et au premier tour, aucun candidat ne s’est présenté.
Pourquoi se présenter si je n’arrive pas à faire respecter les accords d’entreprise ? Nous a dit le délégué du personnel présent au CTB. Nous avons essayé de le convaincre que sans lui, le patron serait seul et les conditions seraient pires. Nous espérons l’avoir convaincu ...
L’actualité de la branche papier carton :
Un accord prévoyance a été signé au mois de juin 2004, mais il n’est pas applicable tant que son extension n’est pas parue au Journal Officiel, ce qui pénalise les PME et TPE.
Les négociations sur les salaires ne se sont pas mieux passées, puisque le président de la commission sociale a déclaré que son mandat se résumait à 1% maximum d’augmentation.
Des tentatives d’ouverture de négociations se sont tenues sur les classifications. La fédération patronale a déclaré en ouverture de séance qu’elle voulait négocier directement avec les entreprises. Les organisations syndicales ont déclaré qu ‘elles suspendaient toutes les négociations d’entreprise sur les classifications tant qu’elles n’obtiendraient pas d’accord national. Elles ont aussi demandé un rendez-vous avec le président de la fédération patronale pour débattre de l’avenir de la négociation collective dans cette branche.
L’ECHO du SCERAO ne manquera pas de vous tenir informés.