SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > LES DOSSIERS DU SCERAO - Biomerieux favorise les transports en (...)

septembre 2006

LES DOSSIERS DU SCERAO - Biomerieux favorise les transports en commun

Développement Durable Transport
BioMérieux favorise les transports en commun

Biomérieux veut favoriser l’utilisation des transports en commun par ses salariés. Cette société a décidé de s’engager dans une démarche de Plan de Déplacement en Entreprise (PDE)) en signant une convention avec le Sytral (organisme régulateur des transports en commun sur Lyon) et les Transports en Commun Lyonnais (TCL). Les PDE permettent aux entreprises de participer au rééquilibrage des déplacements urbains. Ils proposent aux salariés des solutions alternatives à l’usage de la voiture. Ils participent ainsi à la préservation de notre environnement. Cette convention concerne les salariés d’un seul des 4 sites Biomérieux, celui de Marcy l’Etoile.

Les mesures ont été négociées entre les sociétés bioMerieux et Sanofi Pasteur– qui sont voisines - d’une part et d’autre part le Sytral. Elles sont entrées en vigueur début mai 2005. Mise en place de services supplémentaires sur une ligne (72). Mise en place de navettes express aux heures principales entre Marcy et Gorge de Loup (ligne 98). Aménagement d’un terminus sur l’actuel parking visiteurs de Sanofi Pasteur. Suppression de 5 lignes spécifiques à Sanofi Pasteur et bioMérieux et regroupement de 2 autres lignes en une seule.

Pour inciter ses salariés, la société bioMérieux a par ailleurs décidé d’accompagner toutes ces mesures par une prise en charge financière de l’abonnement au réseau TCL. Participation à hauteur d’environ la moitié du prix de la carte CITY PASS (carte permettant l’accès illimité à l’ensemble du réseau Lyonnais, bus, métros et au stationnement gratuit dans les parking relais).

Aucune autre contrepartie n’a été demandée aux utilisateurs de ces transports en commun. A leur choix, ils peuvent les utiliser tout au long de l’année ou de temps en temps.

Les négociations entre les 2 sociétés et la Courly, le Sytral et les TCL ont mis près de 3 ans à aboutir. A chaque réunion, la Direction ne manquait pas de nous rappeler que 2 entreprises, même d’importance comme bioMérieux et Sanofi Pasteur (un peu plus de 4000 salariés), ne sont pas garantes de « l’intérêt général » contrairement aux TCL ou au Sytral « qui ont une mission de service public ».

Après un an de fonctionnement, la CFDT a demandé des aménagements. revoir les horaires et créer un arrêt proche de l’entrée de l’entreprise. Mais les négociations sont limitées. De plus, la Direction n’a pas fait d’enquête auprès des utilisateurs. Les modifications obtenues ne couvrent pas tous les besoins.

Le gain financier pour l’Entreprise n’est pas négligeable. On constate qu’une soixantaine de salariés utilisent ce service. C’est largement supérieur au nombre d’utilisateurs des lignes précédentes.