SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > « L’organisation syndicale, acteur social en perte de reconnaissance (...)

novembre 2005

« L’organisation syndicale, acteur social en perte de reconnaissance »

Les organisations syndicales ne peuvent pas seulement être les gestionnaires des caisses sociales (assurance maladie, chômage), pansements sur des blessures causées par d’autres. Elles sont aussi légitimes pour agir sur le travail au sens large, l’accès, le maintien dans l’emploi, l’insertion, la lutte contre les discriminations à l’embauche et dans le parcours professionnel, contre la précarité et l’exclusion, la formation, .... Suite aux violences urbaines de ces dernières semaines, le SCERAO a rappelé à tous ses délégués syndicaux la nécessité d’agir dans ce sens, c’est notre pierre à l’édifice d’un monde plus juste et plus solidaire.

Revendiquer cette légitimité est encore un combat. Tous les élus en Comité d’Entreprise ou en Comité Mixte à la Production, le savent : les employeurs ne veulent pas nous voir sur ce qu’ils pensent être leur « chasse gardée », gestion économique et sociale, politique salariale, investissements, recherche...
A l’initiative des Régions politiques, se mettent en place des pôles de compétitivité regroupant industriels et chercheurs. Des fonds publics leur sont versés. Les régions veulent ainsi favoriser leur développement industriel. Ce développement n’a de sens que s’il s’accompagne d’un développement humain et social. Dans notre champ professionnel, aucune entreprise inscrite dans un des pôles, n’a impliqué les organisations syndicales ni les instances représentatives du personnel dans leurs projets. A nous de nous imposer en les interpelant directement sur cela.
Le gouvernement actuel n’a que le dialogue social à la bouche mais ses actes prouvent sans arrêt le contraire : dernière trouvaille sortie du chapeau suite aux violences urbaines, l’apprentissage à 14 ans. Est-ce bien sérieux ? A quand l’élaboration d’un véritable pacte social comme le demande la CFDT ?
Même les juges s’y mettent. En LORRAINE, dernièrement, dans un jugement portant sur des propos racistes à l’encontre d’un salarié, le Syndicat Chimie Energie a été jugé illégitime pour agir aux côtés du salarié.
Notre seule parade est la pugnacité, sur le qualitatif, en continuant d’être force de proposition, en demandant des comptes, sur le quantitatif, en mettant tout en œuvre pour être toujours plus nombreux.