SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > L’avenir de la Chimie en questions

septembre 2005

L’avenir de la Chimie en questions

La Branche Chimie est traversée depuis plusieurs années par des restructurations incessantes. Depuis l’explosion de l’usine AZF, l’industrie chimique est souvent remise en question soit par les patrons, soit par les élus locaux.

Notre syndicat s’est emparé de la question lors du Comité Territorial de Branche au mois de mars 2004.

La branche chimie est la première branche du syndicat en nombre d’adhérents. Elle est fortement impactée par les départs en retraites.
Depuis la situation de l’emploi a continué à se dégrader dans ce secteur d’activité.

La FCE a participé au groupe national sur l’avenir de la chimie. Un rapport a été rendu en juillet 2005.

Localement les trois syndicats FCE se sont réunis à deux reprises et avaient établis un plan de travail pour avoir une connaissance exacte de la situation des entreprises.

Sur le SCERAO, les retours de cette enquête n’ont pas été à la hauteur des enjeux.

L’action de notre syndicat doit être volontariste. Malgré le contexte défavorable, nous devons faire des propositions syndicales en réponse aux réorganisations successives. Nous ne devons pas céder aux discours des employeurs qui ont tendance à vouloir nous entraîner avec eux pour une défense de l’emploi local mais sur leurs revendications.

Pour la CFDT, l’avenir de l’industrie chimique passe par une prise en compte de la réglementation "REACH" [1] comme élément essentiel de développement industriel et social.

Les négociations salariales dans la branche montrent qu’il y a encore du chemin à parcourir.

Notes

[1Registred Evaluation Authorization Chemicals