SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > « L’Europe syndicale en marche »

juin 2005

« L’Europe syndicale en marche »

L’Europe sociale passera par la création de liens entre les syndicats d’Europe. Cela se fait déjà au niveau confédéral, fédéral et interprofessionnel. II reste à le démultiplier au niveau des syndicats. La participation du SCERAO-CFDT au dernier congrès de la FEMCA-CISL Lombardie (1 ) va dans ce sens.

Lors du dernier congrès du SCERAO-CFDT, nous avions invité des syndicalistes italiens, CISL et CGIL (2 ), pour assister à nos travaux. Depuis, les contacts se sont poursuivis et la FEMCA-CISL LOMBARDIE nous a invité à son congrès à MILAN les 10 et 11 mai 2005.
A quoi peut servir ce type d’échanges ?
D’abord, se connaître, découvrir d’autres façons de travailler, d’autres pratiques syndicales, voir ce qui nous rapproche, ce qui nous sépare.
Nous avons clairement des réalités similaires : restructurations permanentes des entreprises, délocalisations, baisse des effectifs, précarité de l’emploi, accentuée par les nouveaux contrats de travail précaire. Mais aussi des préoccupations syndicales très proches : l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, santé au travail, conditions de travail, salaires, formations syndicales. En revanche, le concept de développement durable semble leur être inconnu. Voilà un terrain sur lequel nous pourrions les entraîner.
Côté organisation, à la différence de la CFDT, la CISL prévoit l’empilement des congrès de ses structures interprofessionnelles et professionnelles (de la plus petite à la plus grande) en amont du sien et en vue de le préparer. Ce n’est pas qu’une différence de calendrier. Cela touche à la conception du syndicalisme : faut-il établir des positions en haut et les décliner vers le bas ou bien construire les positions d’en haut à partir de celles d’en bas ?
Autre différence notable : pas de véritables résolutions mais des orientations par secteur d’activité (Energie, Chimie, Textile), sur lesquelles les congressistes peuvent intervenir. Une commission synthétise les interventions et les intègre au texte initial. On est loin des discussions CFDT sur le meilleur mot, la meilleure formulation, ... à « graver » dans nos textes. Surtout que, quelle que soit la précision d’un texte, il ne permettra jamais de verrouiller une position qui sera prise ensuite, dans un contexte qui aura évolué. Voilà de quoi alimenter notre réflexion sur l’amélioration du fonctionnement démocratique de la CFDT.

 [1]
 [2]

Notes

[11 Fédération CISL (confédération italienne) de l’énergie, de la mode, de la chimie et assimilés, de la région LOMBARDIE - c’est l’équivalent d’un syndicat chimie énergie régional.

[22 CISL - confédération syndicale italienne plutôt proche de la CFDT ; CGIL - confédération syndicale italienne plutôt proche de la CGT