SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > EMPLOI > Chimie en Rhône Alpes > INTERFORA - mort annoncée du lycée professionnel

7 février 2007

INTERFORA - mort annoncée du lycée professionnel

L’UIC [1] se désengage du lycée professionnel INTERFORA [2].
Elle met ainsi en péril la formation BEP Industries et Procédés. Cette formation est pourtant unique en Rhône Alpes.

En septembre 2007, le lycée Diderot – Lyon 1er devrait reprendre cette formation. La convention de « transfert » est actuellement à la signature. Cette convention prévoit une coopération de 2 ans avec INTERFORA, sans reconduction, sans reprise du personnel.

 Ce transfert laisse sur le carreau 17 enseignants et 5 salariés. Autant de compétences gaspillées. Cela représente presque 40% du personnel Interfora.

Ce lycée professionnel, le dernier de Saint-Fons, contribue à l’insertion des jeunes et à la mixité sociale. Tous les diplômés trouvent du travail sans problème. C’est une large voie d’accès aux formations Interfora en apprentissage (Bac pro, BTS, ingénieurs).

Ses installations semi industrielles, ne trouveront pas d’équivalent dans un établissement situé en pleine ville. Pourtant, elles sont indispensables pour mettre les élèves mineurs en situation réelle de travail. Les mineurs n’ont pas accès à l’apprentissage en atelier dans ces industries.

L’industrie chimique a besoin de ces jeunes,
formés aux gestes industriels - sécurité, qualité, respect de l’environnement…. La structure démographique de ce secteur nécessite 6% d’embauches par an (beaucoup d’ouvriers postés). Même si les effectifs baissent de 1 à 2% par an.
Avec REACH [3] et les pôles de compétitivités, l’IUC met en avant l’excellence professionnelle. INTERFORA, son personnel et ses équipements, vont dans ce sens.

  Supprimer le lycée professionnel Interfora menace toute la plateforme de formation.

L’UIC estime que ce lycée lui coûte trop cher. La solution de facilité est le transfert vers l’éducation nationale. C’est un transfert de charge vers le budget public. Vous avez dit «  entreprises socialement responsables » ?

La Région Rhône Alpes est partie prenante de cette convention. Elle s’est engagée à ne rien signer tant que la situation du personnel n’était pas assurée.
Hier devant les représentants des salariés, l’UIC a pris des engagements : reclassement du personnel, recrutement des élèves, pérennité de la convention.
Le personnel et Interfora ont fait des propositions depuis déjà des mois.

 Les salariés sont en grève aujourd’hui 7 février. Avec eux, la CFDT réclame des actes concrets ! Préservons l’outils performant qu’est INTERFORA

titre documents joints

Notes

[1Union des Industries Chimiques

[2Interfora est une plateforme de formation située à Saint-Fons - Lyon Sud. Elle est centrée sur les métiers de la chimie et des procédés

[3Registred Evaluation Authorization Chemicals