SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Forum REACH SCERAO-CFDT - Greenpeace - Les Verts

avril 2006

Forum REACH SCERAO-CFDT - Greenpeace - Les Verts

Le 23 mars, le SCERAO, Greenpeace et Les verts Rhône ont organisé une soirée conférence/débat sur la réglementation européenne R.E.A.C.H. [1] à la Mairie du 8ème à LYON.

70 personnes étaient présentes et ont contribué aux échanges, dont de nombreux adhérents CFDT.

Pascale BONNIER CHALIER pour les Verts et de Brigitte BIENASSIS, Secrétaire Générale du Syndicat, ont présenté la soirée en faisant part de leur satisfaction de voir, pour la première fois, trois structures ayant chacune des terrains d’actions propres, se mettre ensemble pour débattre d’un thème précis.

A la tribune, Greenpeace par la voix de Yannick VICAIRE, a lancé le débat. Il a débuté par l’amiante dont la première pathologie liée à une exposition date de 1906 en France. Sur la connaissance des substances chimiques, il a précisé que seulement 1% des substances ont été recensées. Il a aussi fait part de l’action de Greenpeace dans ce domaine depuis 2003 sur l’utilisation des produits chimiques dans les logements, les cosmétiques, ....

Ensuite, Jean-Luc BENNAHMIAS, Député Européen Vert, a expliqué le processus du débat au Parlement Européen. Les industriels allemands ont fait une grosse action de lobbying pour assouplir cette réglementation. Le conseil des ministres européen a lui aussi amoindri les effets de la réglementation. Malgré tout, le résultat sera mieux que l’existant. Les verts s’appuient sur les Organisations Non Gouvernementales (O.N.G.) pour travailler sur ce sujet. La situation politique en Allemagne n’a pas facilité le soutien au projet de réglementation. Les verts n’ont pas voté pour cette réglementation parce que le nouveau projet ne va pas assez loin en terme du nombre de substances à enregistrer. Il estime qu’il faudra environ dix ans pour que l’enregistrement des substances chimiques soit une réalité.

Jean Pierre JEGOUREL, pour la FCE CFDT a présenté le point de vue des salariés exposés aux substances chimiques. Pour la FCE-CFDT, R.E.A.C.H. est une opportunité, il faudra être vigilants lors de la deuxième lecture du projet, à l’automne 2006.

Cette réglementation à un triple avantage :
- amélioration de la santé à un niveau élevé (des salariés et de la population),
- mise en œuvre du développement durable dans ses trois dimensions, sociales, environnementales et économiques,
- responsabiliser les industriels sur la fabrication de leurs produits en les obligeant à tester eux-mêmes la toxicité de leurs produits selon des protocoles imposés et à rechercher des produits de substitution.

Il faut harmoniser la législation européenne. A ce jour, 30 textes existent sur la protection des salariés. Cette réglementation sera aussi imposée aux produits d’importation pour éviter la concurrence déloyale.

Après ces trois présentations, un débat avec la salle s’est ouvert.Les interventions ont porté sur le rôle joué par les CHSCT, les limites de cette institution représentative liées notamment à la taille des entreprises.
Il a été dit que la législation française était riche, et qu’il fallait d’abord l’appliquer correctement.

Des questions ont été posées quant aux moyens à développer pour sensibiliser le commun des mortels.
Le rôle des syndicats est primordial pour assurer un contrôle et une veille dans les entreprises. A ce jour, seulement 8 % des salariés sont syndiqués, ce n’est pas suffisant pour faire avancer les revendications sur le thème de la santé au travail.

L’engagement a été pris de poursuivre la sensibilisation sur ce thème et pourquoi pas, de renouveler ce type de soirée.

info portfolio

Tribune sur REACH Tribune sur REACH Tribune sur REACH Tribune sur REACH Soirée d'information sur REACH

Notes

[1Registration, Evaluation and Autorisation of CHemicals