SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > EMPLOI > Chimie en Rhône Alpes > Fermeture de l’atelier de paracétamol à Roussillon : une réunion pour (...)

16 novembre 2007

Fermeture de l’atelier de paracétamol à Roussillon : une réunion pour rien ?

La direction de Rhodia n’a pas souhaité venir à cette réunion au prétexte que toutes les Organisation Syndicales n’étaient pas prêtes. Selon elle le climat n’était pas serein.

Elle a donc proposé aux élus locaux une autre réunion le même jour à la même heure sur le site chimique de Roussillon.
Elle ne voulait échanger sur la faisabilité de maintenir l’outil de travail qu’avec seulement les élus locaux, leurs experts et le cabinet Cidecos.

Les élus locaux ont refusé la proposition de la direction car se pose la question du dialogue social sans les Organisations Syndicales.

Il est fort de café de vouloir évincer les Organisations Syndicales du débat sur l’avenir industriel de la plateforme chimique de Roussillon.

L’historique de la situation de l’atelier a été présenté. A cours de la réunion la C.F.D.T. a fait part de son inquiétude quant à la pérennité du site de Roussillon. Nous avons profité pour rappeler nos propositions sur le futur de la chimie en région Rhône-Alpes.

A la fin de la réunion, le maire du Péage de Roussillon a proposé de refaire une réunion dès lors qu’une étude sur le paracétamol à Roussilon aura été réalisée.

De source interne la CFDT sait que Rhodia souhaite se séparer de la plateforme de Roussillon comme elle l’a déjà fait aux Roches de Condrieu.