SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Editorial

31 mars 2007

Editorial

Le thème de notre assemblée générale du 1er mars était le développement. Le SCERAO n’avait pas abordé ce sujet avec ses sections depuis plus de 3 ans.
Il y a urgence. Les adhésions sont en baisse constante depuis 2002. Et pourtant, nous n’osions pas aborder ce sujet. Nous nous censurions sans raison valable. Nous pensions que si nous mettions le mot développement dans le titre, personne ne viendrait.
Comment donner envie, montrer l’intérêt, faire faire du développement à nos militants sans qu’ils en aient l’impression, comme monsieur Jourdain « faisait de la prose sans le savoir » ?
La fédération a mis un grand nombre d’outils à la disposition des syndicats. Les CAD (Comité d’Action Développement) sont mis en place. Toute une batterie de formations aide les militants dans cette démarche.
Et pourtant, le sujet est tabou.

Les temps ont changé. Les salariés ne viennent plus rejoindre un syndicat spontanément. Il faut les contacter.
Trois phases sont observées avant l’adhésion :
- 1. Utilité
- 2. Confiance
- 3. Appartenance

Pour se sentir appartenir et avoir confiance, il faut tout d’abord être conscient de l’utilité du syndicat.
Pour cela, les militants doivent informer de leurs actions, porter les revendications du plus grand nombre dans les instances, veiller à l’application des accords, être attentifs à la sécurité etc.. Le délégué syndical doit mettre en place des pratiques syndicales participatives. Il doit coordonner les actions. Il doit veiller à l’application des décisions prises collectivement.
Pour qu’une adhésion se conclue, il faut encore que les salariés sentent que les adhérents bénéficient d’une attention particulière. Leurs avis sont pris en compte dans toutes les décisions de signature d’accord par exemple.
Ces étapes durent entre un et deux ans. Ensuite, il ne reste plus qu’à proposer l’adhésion. C’est souvent là que le bât blesse ! Pour vous aider dans cette dernière étape, nous disposons de micro stages : « Faire adhérer quoi de plus normal » et « proposer l’adhésion ».
L’exercice 2006 est clos, les résultats seront présentés au conseil syndical d’avril. Quelques indices nous montrent que le pire est derrière nous. Nous espérons que 2007 sera une année en progression.
C’est tous ensemble que nous devons relever le défi

Télécharger la version PDF complète