SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Echo N°86 - Edito - 2008, Année de revoyure !!!!

18 décembre 2007

Echo N°86 - Edito - 2008, Année de revoyure !!!!

L’accord sur les retraites de 2003 prévoit un pilotage des régimes de retraites tous les cinq ans. C’est dans ce cadre là que la C.F.D.T. prépare l’échéance de 2008.

Elle s’appuie sur la méthode des « 40 débats » pour son positionnement lors du Bureau National Confédéral (B.N.C.) du mois de décembre 2007.
Depuis 2003 la situation politique n’a guère évolué si ce n’est le
changement de président de la République. Ce changement modifie
l’attitude du premier ministre qui sans attendre le rapport du Conseil
d’Orientation des Retraites (C.O.R.) a décidé d’augmenter le nombre
d’annuité à 41.
La situation des caisses de retraites est directement liée à la situation
de l’emploi. En effet plus de salariés cotisent et les difficultés
financières s’éloignent. En France existe un problème majeur qui est celui de l’emploi des travailleurs âgés. Le taux d’emploi dans cette catégorie est trop faible.
De plus la négociation sur la pénibilité avance à un rythme de sénateur du fait du patronat. Celui-ci préfère avoir un double discours avec d’un côté une revendication d’allongement de durée de cotisation et de l’autre côté une diminution de la période de travail. Bon nombre de travailleurs arrivent en fin de carrière avec des diminutions du fait du travail. Dans les branches, dans les entreprises aucune négociation n’avance ou alors
c’est dans une branche particulière avec un objectif bien ciblé.
Autre dossier dans ce dossier qu’est celui des régimes spéciaux. Sous
prétexte d’équité le gouvernement a présenté aux organisations
syndicales le 10 octobre un document d’orientation qui annonce les
principes d’une réforme de ces régimes.
La CFDT s’est exprimée contre la durée de mise en oeuvre de la réforme.
Elle revendique une progressivité plus longue.

Au congrès de Grenoble la CFDT a adopté une harmonisation des régimes de retraite. Cette harmonisation ne peut pas se faire sans dialogue social, sans négociation. Nous sommes prêts à négocier mais avec le rapport de force développé avec nos adhérents et les salariés concernés.

Télécharger la version complète pour les adhérents à jour des cotisations