SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > EMPLOI > Chimie en Rhône Alpes > Décembre 2007 - Conférence sur l’avenir de la Chimie en Rhône (...)

30 mai 2007

Décembre 2007 - Conférence sur l’avenir de la Chimie en Rhône Alpes

Le CESR [1] a produit un rapport en 2006. Ce rapport s’intitule "compétitivité, réglementations et acceptabilité sociale : quelle acceptabilité pour la chimie en Rhône Alpes ?"
Pour prolonger ces travaux, la Région Rhône Alpes a décidé d’organiser une conférence en décembre 2007 sur les perspectives des activités chimiques dans la région.

Le 15 mai dernier
, les représentants du Conseil Régional ont rencontré les organisations syndicales en vue d’organiser cette conférence.

Cette conférence fait suite aux états généraux de la chimie, organisés à Lyon en janvier 2007.

Trois groupes de travail sont formés

  • emplois - compétence - formation professionnelle
  • innovation et recherche
  • gouvernance et acceptabilité sociale

La CFDT impliquera des militants de d’entreprise dans chacun des 3 groupes, et particulièrement concernés par les thèmes abordés.

La conférence devrait s’articuler en quatre temps

  • présentation du diagnostic par les experts ayant planché sur ce sujet
  • présentation des travaux des 3 groupes ci-dessus

Besoin de transparence et de dialogue

la CFDT est intervenue sur plusieurs points

- Axelera, pôle de compétivité Rhône Alpin dans le secteur de la recherche en chimie. La CFDT dénonce le manque d’information concernant l’avancement de ce projet. Dans les entreprises concernées, les comités d’entreprises n’ont aucune information sur l’avancement de ces projets. Ils sont tout juste présentés comme une ressource financière de plus.
La CFDT soupçonne des effets d’aubaines de la part des entreprises impliquées. Certains projets n’ont rien de novateurs et dormaient depuis des années dans les cartons des laboratoires existants.
La CFDT exige un bilan précis de ce pôle, notamment en matière d’emploi. La région a versé 32 millions d’euros. Il est légitime que les entreprises bénéficiaires rendent des comptes sur l’usage de l’argent public.

- Expertise faite par le cabinet SYNDEX en 2004 à la demande du Conseil Economique et Social Régional. C’est un outil à utiliser dans le cadre de cette conférence. Il s’agira aussi d’aborder la question de la sous traitance et des relations avec les donneurs d’ordre.

-  L’avenir de la chimie ne concerne pas que les chimistes. De nombreuses filières industrielles sont directement liées à la chimie (plasturgie, pétrole, pharmacie, caoutchouc, ...). Cette conférence devrait les y associer.

- Territoires. Cette conférence devrait être l’occasion de faire le lien entre les territoires et les filières industrielles et professionnelles, par exemple à travers les CTEF [2].

-  REACH [3]- réglement européen sur les produits chimiques. Cette nouvelle réglementation pour une chimie propre et sécurisée, se pose en toile de fond de l’avenir de la chimie. Ces impacts doivent être pris en compte.

- Dialogue social. La CFDT déplore l’absence de dialogue social entre les organisations syndicales et la chambre patronale régionale de la chimie (UIC régionale). Cette conférence pourrait être l’occasion d’améliorer ce point.

Cette rencontre avec Mme PUTHOD, conseillère régionale, a été l’occasion de présenter le projet alternatif pour l’avenir de l’usine ARKEMA de Pierre Bénite.

Notes

[1Comité Economique et Social Régional

[2Contrats Territoriaux Emploi Formation, dans le cadre des plans régionaux pour l’emploi

[3Registred Evaluation Authorization Chemicals