SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Débat Démocratie Interne avec : GABY BONNAND

1er janvier 2005

Débat Démocratie Interne avec : GABY BONNAND

Après deux loupés avec la confédération pour le débat sur démocratie interne, c’est pour notre congrès que le dernier rendez-vous a été pris et tenu.

Après un bref historique des évènements qui ont amené à faire le débat, Gaby BONNAND a expliqué où en était la confédération sur ce dossier. Il est revenu sur le dossier des retraites, de l’UNEDIC, des intermittents du spectacle, des départs de la CFDT (Banques, FGTE) des retraites et de l’ouverture du capital d’EDF /GDF en précisant que les positions confédérales sont basées sur celles de la fédération.Ensuite les congressistes ont pris la parole.

Les questions posées à Gaby BONNAND ont été de plusieurs ordres, allant du sens que chacun a de la réforme, au ressenti des militants qui avaient le moral dans les baskets, en passant par le développement et les objectifs établis à BERCY en 2002, la notion de pénibilité établie lors de la réforme des retraites et dont on ne voit pas aboutir les négociations, les prises de décisions au niveau confédéral, ....

Gaby BONNAND a répondu à toutes les questions, même si les réponses n’étaient toujours ce que les personnes voulaient entendre, elles reflétaient les positions de la confédération. Il a souligné que le débat sur la démocratie interne n’était pas fini, qu’un Syndicalisme Hebdo spécial avait été édité et il a invité les participants à s’en saisir car ce numéro traduit un peu plus d’un an de débat dans l’organisation et débouche sur des pistes d’amélioration notre fonctionnement ce qui ne veut pas dire que le dossier est clos, il se poursuivra jusqu’au congrès confédéral de 2006 qui se tiendra à Grenoble et devrait avoir une large place dans les débats. Le SCERAO-CFDT devra logiquement y contribuer.

Même si le débat a été un peu court et n’a pu avoir lieu sur une journée avec la confédération, il a été animé et de qualité, les congressistes ont pu exprimer leurs points de vue. Le dossier sur la démocratie interne va s’inscrire dans le temps, le SCERAO-CFDT devra continuer à apporter sa contribution sur ce sujet qui a suscité de nombreuses réactions de la part du syndicat et de nos militants après le dossier des retraites.