SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > SECTIONS SYNDICALES > Conflit TOTAL à FEYZIN

24 mai 2017

Conflit TOTAL à FEYZIN

Juste avant le deuxième tour de l’élection présidentielle du 7 mai 2017, un conflit a démarré le 4 mai 2017 sur la raffinerie TOTAL de FEYZIN.

Au départ, les revendications des grévistes portaient sur de meilleures conditions de travail et une prime supplémentaire de 1 000 euros.

Alors que la plupart de ces revendications étaient en passe d’être obtenues, le syndicat FO a conditionné sa sortie du conflit par le départ du secrétaire général et du directeur de la plateforme de FEYZIN…

La Direction de TOTAL semble ici payer sa mauvaise gestion, cette attitude n’est ni responsable, ni acceptable. En limitant ses discussions avec le seul syndicat FO et en excluant les autres syndicats représentatifs, la Direction a choisi une surenchère bilatérale !

Tout le personnel de la plateforme est concerné par ce mouvement de grève et par les conséquences qui en découleront. Dans ce conflit, c’est l’intérêt général qui guide l’action de la CFDT.

Pour sortir de l’impasse, l’équipe CFDT a proposé le 15 mai que tous les partenaires sociaux se retrouvent autour de la même table de négociations, en ayant pour seul objectif une sortie "par le haut " articulée autour de trois volets :

  1. Améliorer le Dialogue Social à Feyzin avec le recours à une aide extérieure par un cabinet d’expertise. (pour retrouver de la confiance, son cahier des charges sera élaboré conjointement entre Direction et syndicats).
  2. L’Emploi : l’accord NAO 2017 permet des "marges de manœuvre" sur l’embauche de CDI et de contrats de qualifications (un examen des besoins par service serait un bon début).
  3. La Formation : sans remettre en causes les orientations du groupe TOTAL, la CFDT rappelle que des formations de qualité sont liées à des moyens humains correspondants (des formations qualifiantes motiveraient le personnel pour les défis de demain).

Pour les militant CFDT de la raffinerie, il est urgent de mettre fin à ce conflit qui inquiète non seulement les salariés de la plateforme, mais aussi les salariés de la Chimie Rhônalpine dont l’activité dépend du vapocraqueur de la raffinerie…

Une assemblée générale des salariés devrait se tenir ce 24 mai : le SCERAO appelle l’ensemble des acteurs à la responsabilité pour reconstruire un véritable Dialogue Social sur la plateforme TOTAL de FEYZIN !

titre documents joints