SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > EMPLOI > Chimie en Rhône Alpes > Conférence régionale sur la chimie : la CFDT prépare la suite

20 février 2008

Conférence régionale sur la chimie : la CFDT prépare la suite

 Quelles suites donner à la conférence de la chimie du 17 décembre 2007 ?

Le 12 février, une vingtaine de militants de sections de la branche chimie se sont réunis pour en débattre.
Autour de la table,

  • des militants des 3 syndicats chimie énergie en Rhône Alpes
  • le responsable de l’union locale C.F.D.T. de Roussillon,
  • l’Union Régionale Interprofessionnelle C.F.D.T. Rhône Alpes
  • le cabinet d’expertise Syndex.

 Premier point de l’ordre du jour, le compte rendu de la conférence du 17 décembre.


40 participants CFDT à cette conférence : un véritable succès
Des interventions CFDT de qualité, préparées collectivement
La conférence a bien montré la situation des entreprises.

 Deuxième point : information sur les pôles de compétitivité

La chimie est particulièrement concerné par le pôle AXELERA. Créés en 2004, les pôles impliquent autour d’un même thème, des entreprises, la recherche, la formation et la gouvernance par rapport au territoire. En Rhône Alpes il existe 15 pôles.
La C ;F.D ;T. revendique la participation des organisations syndicales dans ces pôles. Pour seulement 8 d’entre eux, des discussions vont dans ce sens. Une première rencontre avec le pôle AXELERA et les syndicats a eu lieu le 25 octobre 2007.

Les organisations syndicales participent à 2 projets transversaux du pôle :

 Image engagement et dialogue sociétal Formation et G.P.E.C.

 

Notre objectif est d’obtenir une mise en œuvre concrète dans nos entreprises et sur notre territoire !!

 Dernier point : la mise en place du comité Stratégique et Prospective.

C’est la revendication que la C.F.D.T. a portée lors de la conférence.

Ce comité pourrait avoir 3 objectifs de développement territorial :

- Informer, échanger et diagnostiquer la stratégie et les projets des acteurs, approfondir l’état des lieux (cartographie) et avoir une vision prospective et de veille, se faire aider par des experts (moyens).
- Anticiper les mutations face aux impacts sociaux et environnementaux des stratégies des entreprises, aborder les rapports grands groupes / PME, la sous-traitance, l’évolution des compétences et des métiers, recrutements, formations, G.P.E.C., l’emploi.
- Evaluer les expériences et les politiques menées.

Cette journée ne pouvait pas se dérouler sans évoquer la situation du site de Roussillon suite à l’annonce par la direction de Rhodia de la fermeture de l’atelier « PARACETAMOL » à Roussillon.
De même la vente du site Rhodia de Pont de Claix a été évoquée.

En conclusion, un plan de travail a été défini, impliquant les syndicats Chimie Energie en lien avec l’Interprofessionnel.

 5 axes de travail ont été définis :

- Elargir le réseau à d’autres acteurs que les seuls employeurs.
- Impliquer plus les militants C.F.D.T. des P.M.E..
- promouvoir l’innovation sociale : comment reprendre ce thème pour le faire labelliser dans les pôles de compétitivité.
- Mesurer les impacts et l’avancement du dossier.
- Diffusion d’un tract « suite à la conférence »

les différentes interventions sont jointes à l’article.

titre documents joints