SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > EMPLOI > Chimie en Rhône Alpes > Conférence de la chimie en Rhône Alpes ! Mission accomplie

19 décembre 2007

Conférence de la chimie en Rhône Alpes ! Mission accomplie

« L’avenir de la chimie en Rhône Alpes ». Tel était le thème de cette journée, préparée depuis un an par le CESR [1], à laquelle les syndicats FCE [2] de la région ont participé. Reste maintenant à prolonger la tonalité positive des débats.

Envisagée dès mai 2006 par le Conseil Economique Social Régional [3], la conférence s’est tenue le 17 décembre 2007 près de Lyon, à Charbonnières, et a rassemblé quelques 200 participants. « Une rencontre qui permet d’engager une démarche de dialogue social régional jusqu’à ce jour inexistant ».
Les participants venaient des entreprises, tant des employeurs que des syndicalistes où l’on comptait près d’une quarantaine de militants CFDT. Les administrations telles la Drire [4], la direction régionale de l’emploi, des universités, des collectivités locales, ainsi que des experts tel Syndex ont répondu présent.
Au titre des intervenants européens, le patronat avec le Céfic [5] et les syndicalistes avec l’Emcef [6]. Le Président et les vices Présidents de la région, sans oublier le représentant de la CFDT régionale au CESR [1], cheville ouvrière de ce rassemblement, étaient de la partie.

Au final la conférence s’est révélée particulièrement riche de débats et d’échanges car savamment préparée, mais aussi dynamique par les travaux de groupes menés au cours de la journée. Alors, si la compétitivité et l’attractivité du secteur sont toujours posés, l’acceptabilité de la chimie (et des risque qui y sont attachés), notamment par les riverains, est mise sur le devant de la scène.
Le représentant de l’Emcef [6] a souligné la démarche de dialogue engagée dans la chimie entre patrons et syndicalistes européens, « alors, initier la même chose au niveau des régions, cela va dans le bon sens ».
Des propos retrouvés en écho quand le représentant de l’UIC [7] régionale a souligné que le « Grenelle de l’environnement » a été l’occasion de mettre autour d’une même table des gens qui n’avaient pas l’habitude d’être ensemble. _ Une façon indirecte de dire que cette conférence régionale du 17 décembre est une première et une réussite… Même s’il en a aussitôt minimisé l’intérêt en soulignant que l’essentiel du « Grenelle » se retrouve déjà dans le « responsible care », l’engagement des patrons de la chimie en matière d’environnement et de sécurité.
Mais pour la FCE-CFDT [2], l’avenir de la chimie ne se borne pas à cet aspect.
Il s’agit de conjuguer économie, environnement et social. Et, sur ce dernier point, l’emploi et sa pérennité, comme la qualité du travail sont des éléments essentiels, incontournables.
Alors, gageons que la décision de créer un comité stratégique prospectif régional paritaire permette d’aller dans ce sens, tout comme l’entrée des organisations syndicales au sein du pôle Axelera [8].


M. Jacques Caltot
Délégué Fédéral de la FCE CFDT

Les actes de la conférence reprenant les synthèses des ateliers et les conclusions, ainsi que les supports des interventions des experts, sont à présent consultables sur le site Internet de la Région à partir du lien suivant

Notes

[1Conseil Economique Social Régional

[2fédération de la chimie et de l’énergie

[3CESR

[4direction régionale de l’industrie de la recherche et de l’environnement

[5European Chemical Industry Council

[6fédération européenne des syndicats des mines de la chimie et de l’énergie

[7union des industries de la chimie

[8pôle de compétitivité à vocation mondiale Chimie-Environnement Lyon & Rhône-Alpes