SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > EMPLOI > Temps de travail > Comment ne pas faire d’heures sup ....

7 juin 2007

Comment ne pas faire d’heures sup ....

 Travailler plus pour gagner plus... la belle affaire !


Ce mensonge permet de fléxibiliser à outrance le temps de travail.
Lorsqu’un employeur impose des heures supplémentaires à ses salariés, les salariés ne peuvent pas refuser de les faire. Même si c’est le samedi matin ou après midi.

 Reste une seule solution : faire grève pendant les heures sup !

En effet, le droit de grève est encore dans la constitution française (pour combien de temps ???).

Faire grève est un droit individuel, qui s’exerce collectivement (au moins 2 salariés en grève).

Dans le privé, pas besoin de préavis, il suffit de prévenir votre employeur que vous allez faire grève tel jour de telle heures à telles heures et de lui dire pourquoi : présentez vos revendications.

Attention : on ne peut pas se faire justice soi-même, donc vous ne pouvez pas dire que vous êtes en grève pour ne pas effectuer d’heures supplémentaires.

En revanche, les motifs suivants sont tout à faire valables

  • manque d’effectif ==> vous réclamez des embauches
  • mauvaises conditions de travail ==> vous réclamez des améliorations
  • horaires contraignants et fatigants ==> vous réclamez des négociations sur les horaires
  • salaires trop bas ==> vous rélcamez des augmentations de salaire (salaire horaires, bien sûr !)
  • ... et tout ce que vous pourrez ajouter en lien avec les réalités de votre entreprise

En cas de grève licite [1], aucune sanction n’est possible.
L’employeur fera une retenue de salaire correspondant strictement au temps de travail non effectué. Si vous avez travaillé normalement tout le mois, il ne peut pas vous faire une retenue de salaire sur votre salaire mensuel. Car dans ce cas, ce serait une sanction illégale.

Donc, ça revient à la situation suivante : l’employeur vous impose 3 heures sup .
Si vous les travaillez, il vous doit 3 heures de salaires.
Si vous faites grève pendant ces 3 heures, il doit vous retenir 3 heures de salaires sur ce que vous auriez du gagner si vous n’aviez pas fait grève.
Donc il vous retient, ce qui vous aurait donné en plus.
Pour vous, 3 h - 3 h = 0 h

Vous ne faites pas les heures sup et vous n’étes pas payé pour ces heures... logique ! Pas de travail en plus et pas de salaire en moins ! BINGO.

Un conseil : n’y allez pas seul, préparez-vous et assurez vous que vous serez nombreux !
Votre employeur ne manquera pas de faire pression et de chercher à vous intimider.
Parlez-en à votre délégué syndical CFDT ou contactez lesyndicat dans le cas où la CFDT n’est pas présente dans votre établissement.

Notes

[1Une grève licite est une grève dont les motifs sont recevables, ceux décrits plus haut sont tous des motifs recevables.