SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Comité Territorial Branche IEG - dossier assurance maladie

janvier 2004

Comité Territorial Branche IEG - dossier assurance maladie

Une première présentation du dossier assurance maladie a été faite au CTB IEG du 15 décembre 2003. Séquence appréciée des militants, elle a permis une mise à niveau de leur connaissance. Les questionnements et les commentaires apportés en séance vont contribuer à définir notre positionnement sur ce dossier. C’est une première étape pour préparer la prochaine assemblée générale de notre syndicat prévue le 5 février, sur le thème de l’assurance maladie.

L’objectif était d’informer les militants, collecter et faire remonter leurs questions, leurs commentaires. Le support utilisé a été le diaporama confédéral présenté lors du comité directeur fédéral de novembre. Ce document est à disposition des équipes pour alimenter les débats de Comités territoriaux de branche ou des secteurs locaux.
Voici quelques uns des commentaires faits en séance :
Au delà des deux conceptions de l’assurance maladie que sont l’étatisation ou l’assurance sociale, il y a lieu d’ajouter celle de la privatisation du système de santé qui représente une réelle menace.
Le rôle de l’état et des partenaires sociaux est fondamental, notamment en terme de gestion mais il faut aussi mettre l’accent sur le rôle des professions de santé, de l’industrie pharmaceutique et surtout des citoyens. Leur implication sera un facteur de réussite, car ils sont à la fois objet, il s’agit de leur santé et sujet, ils sont les demandeurs des soins.
Côté médecins, le système de conventionnement est une bonne chose pour fixer les engagements mutuels médecin / SS, mais qu’en est il vraiment de son efficacité (respect des conventions, volet prévention) ? les surcharges des services d’urgence à l’hôpital sont en partie dues au manque de disponibilité des médecins libéraux.
Les professionnels de santé ne sont pas assez nombreux dans certaines spécialités : comment inverser la tendance et rendre plus attractive ces professions ?
L’objectif d’un meilleur remboursement des soins va de paire avec une meilleure coopération Sécu / complémentaires, et nous devons fortement soutenir l’approche mutualiste au détriment de l’approche assurance privée.
La CFDT revendique 100 % remboursement (SS + complémentaire) des soins utiles et indispensables : il faudra définir en interne de quels soins nous voulons parler. Et si ce taux n’est pas atteint, comment la CFDT jugera que le compromis est acceptable ? Ca serait bien de le déterminer avant négociation pour ne pas se retrouver dans le cas du dossier retraite.
Il est important d’aborder ce thème en intégrant l’ensemble de la politique de santé et en faisant le lien avec le concept de Développement Durable : qualité de l’air, conditions de travail, solidarité intergénérationnelle (par exemple impact de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, maisons de retraite).
La régionalisation présente des risques : inégalité de traitement entre régions « riches » et « pauvres » , sur la qualité des soins, l’équipement, les professionnels. Un financement régionalisé sans péréquation aggravera la situation.
La question du financement n’est pas suffisamment approfondie. Elle pose à nouveau la question du partage des richesses dans notre pays.