SCERAO-CFDT
Le Syndicat CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > AVENTIS Pasteur : une belle victoire de la CFDT

janvier 2003

AVENTIS Pasteur : une belle victoire de la CFDT

Alors que tout avait été fait pour empêcher la CFDT d’obtenir un bon score aux élections professionnelles chez Aventis Pasteur, avec 48,6% des voix la section, grâce aux salariés du site, peut être fière du travail accompli. Malgré cela les alliances n’ont pas permis à la CFDT d’avoir le secrétariat du Comité d’Entreprise.

Ces élections chez Aventis Pasteur ressemblent à un feuilleton avec de multiples péripéties. Suite à l’accord RTT que la CFDT n’a pas signé, la section avec le SCERAO - CFDT, attaque en justice sur le forfait généralisé à tous les cadres. Elle gagne. C’est insupportable pour la Direction de l’établissement. En plus, suite à une malheureuse histoire en CE, l’équipe CFDT boycotte les commissions. C’en est trop pour la Direction.

Celle-ci n’a plus qu’un objectif : faire perdre les élections professionnelles à la CFDT. Pour cela tous les coups sont permis. Les compte-rendus de CE sont d’abord bloqués. Puis ils sont diffusés au personnel la veille des élections, mais sans y joindre les déclarations des représentants CFDT. Cherchant à tromper les salariés par rétention d’information la direction pensait sûrement atteindre son but.

Peine perdue, c’était sans compter sur le travail de terrain effectué par l’équipe CFDT et c’était aussi faire fi de l’intelligence des salariés. A la sortie du scrutin la CFDT totalise 48,6% des voix sur le site, du jamais vu. Dans les collèges ouvriers et techniciens / agents de maîtrise la CFDT rafle presque tous les sièges. Seul un deuxième tour dans le collège cadres la prive d’une majorité absolue au Comité d’Entreprise.

Dans cette entreprise particulière on ne connaît visiblement pas la notion de majorité relative. C’est ainsi qu’une alliance entre FO et la CGC permet à la première de prendre le secrétariat du CE, ainsi que la trésorerie et à la deuxième d’avoir les postes d’adjoints. La CFDT obtient le secrétariat du CCE. Mais encore deux ans de travail de terrain permettront sûrement d’éviter ce genre d’aléa.